Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose un article un peu différent de ce à quoi vous êtes habitué sur ce blog. J’ai déjà fait quelques articles sur la communication, mais peu sur la technique derrière la communication. Et ce, dont il va être question aujourd’hui, c’est bel et bien de technique. Je vais vous amener vers la face sombre de la communication avec son lexique bien particulier qui peut faire penser que les « geeks » parlent une langue étrangère. Ceci dit souvent ils parlent des langues étrangères qui s’appellent java, html et php. Je vous promets d’essayer de rester le plus possible dans notre langue maternelle même si j’ai fait un petit clin d’œil dans le titre à la langue de ma terre d’origine.

Bien avant de commencer dans le vif du sujet, j’aimerai vous expliquer rapidement ce qui m’amène à vous parler de technique. Jusque-là, cela ne m’avait pas effleuré l’esprit et je dois cet article à la sollicitation d’Anaïs Fournout qui m’a demandé de participer à son carnaval d’articles autour des plugins wordpress. Je mets rarement mes connaissances sur le sujet en avant et j’ai trouvé le challenge intéressant. J’avoue m’être longtemps demandé comment j’allais vous amener cela. Je vais donc tenter de garder ma spontanéité tout en étant la plus explicite possible pour les débutants.

Alors commençons par vous expliquer ce qu’est wordpress et ce que sont les plugins. Pour faire simple wordpress c’est un peu le windows de votre ordinateur dans le monde des sites internet, il permet de créer le site internet d’un point de vue technique. Les plugins, ce sont les words et autres programmes que vous ajoutez à votre ordinateur pour faire des choses plus particulières. Et aujourd’hui, je vais vous parler de trois de ces modules que j’utilise dès la création d’un site afin de l’optimiser au mieux dès le départ. Et je vais aussi en profiter pour vous montrer ce que l’on appelle le back office, histoire que vous ayez la possibilité de voir l’arrière-boutique.  Evidemment si vous n’avez pas envie d’utiliser wordpress pour créer votre site, vous pourriez être tenté de passer votre route, mais sachez que je ne compte pas vous convertir à cet outil par contre je pourrais peut-être vous faire sourire avec ma plume, oups pardon plutôt avec mon clavier.

Référencement et Yoast SEO

Je commence par celui-ci car selon mon expérience pas d’activité, pas de vitrine sans visiteurs. Au passage, je vois souvent de très jolie site fait par des personnes qui maîtrisent parfaitement l’art du visuel, mais beaucoup moins celui de faire en sorte qu’un site soit visuel. Un peu comme si vous aviez une superbe vitrine dans une toute petite rue d’un quartier peu fréquenté dans une toute petite ville, ne vous attendez pas à avoir beaucoup de clients grâce à votre vitrine enfin pardon votre site.

Pour avoir des visiteurs, il faut construire son site, ses pages et ses articles en sorte que les moteurs de recherche les trouvent et puissent les mettre en avant. Pour cela, il existe plusieurs modules, j’ai choisi Yoast, car il est simple d’utilisation et qu’il peut être utilisé gratuitement selon les besoins ou payant si les besoins deviennent plus importants. Cet outil vous permettra d’obtenir un meilleur référencement, ceci dit il ne fait pas tout loin s’en faut. Être visible aujourd’hui sur internet, cela demande une vraie connaissance qui nécessite que vous vous penchiez sur le sujet pour ne pas tomber dans les attrapes rêves de certains, je suis cependant persuadée que les attrapes rêves au-dessus de nos lits ont bien plus d’utilité.

Ce que j’aime beaucoup dans ce plugin, c’est qu’en plus de vérifier votre SEO, ah pardon, je n’ai pas expliqué ce qu’est le SEO, en mode barbare Search Engine Optimisation, en bref comment optimiser votre référencement. Donc ce que j’aime dans ce plugin, c’est qu’il s’occupe de cela, mais aussi de la lisibilité de ce que vous écrivez pour vos visiteurs. Maintenant ce qui nous intéresse le plus ce sont ses qualités pour nous aider dans notre référencement. Sans rentrer trop dans les détails, il va vérifier le maillage interne, le méta-titre (le titre qui s’affiche dans la barre de navigation), la description qui s’affiche sur les moteurs de recherche, etc. Bref, si vous n’avez pas envie de tout comprendre allons voir comment configurer au mieux vos pages et vos articles grâce à cet outil. Passons donc dans l’arrière-boutique !

La 1ère étape est de configurer ce plugin, vous devrez donc vous rendre dans la barre de menu de votre site et aller sur Yoast à réglages généraux, ci-dessous, je vous laisse les images des réglages que je vous recommande. L’affichage sur votre site sera différent car j’ai modifié les images afin de ne pas surcharger cet article.

yoast, réglages, plugins

Ensuite aller à Régalages SEO, ci-dessous, vous trouverez les différents réglages qui sont importants pour votre SEO.

plugin, Secupress

plugin, sendinblue, email

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à créer votre formulaire d’inscription, je vous montre les étapes ci-dessous. Nous allons nous rendre à Formulaire. Sur la page en question, nous choisirons le formulaire par défaut en cliquant sur Edit juste en dessous qui s’affichera.

plugin, sendinblue, email

 

Ensuite, il restera à le paramétrer selon vos besoins, je vous laisse ci-dessous les paramètres que j’ai choisis. Je vous conseille vivement de prendre en compte tous ceux relatif au respect de la loi RGPD à propos de la collecte de données.

plugin, sendinblue, email

plugin, sendinblue, email, réglages

plugin, sendinblue, email, réglages

plugin, sendinblue, email, réglages

 

 

Voilà pour aujourd’hui fini le côté technique, je vous ai présenté trois plugins qui me servent régulièrement sur mes sites. Évidemment, ce ne sont pas les seuls que j’utilise. Si vous appréciez de découvrir un peu l’envers du décor, je vous invite à me faire des commentaires sous l’article, car je pourrai vous proposer de visiter de manière un peu moins technique, mais tout aussi intéressante l’arrière-boutique.

Prenez soin de vous et à très vite !

Nadia Marty

 

Articles à découvrir :

Permaentreprise

Comment communiquer quand on est une TPE ?

Pourquoi bloguer en 2020

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *